THEY MADE ME DO IT Index du Forum THEY MADE ME DO IT
Parler de tous les cinémas...
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Je crois qu'on va DEVOIR parler de Eastern Promisses
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    THEY MADE ME DO IT Index du Forum -> They made me do it -> Films
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Caillouquiroule
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 265

MessagePosté le: Lun 12 Nov - 13:47 (2007)    Sujet du message: Je crois qu'on va DEVOIR parler de Eastern Promisses Répondre en citant

Je crée le topic avant d'écrire une critique.
Mais autant vous le dire dès maintenant : il passe dans mon classement des ULTIMES.
Les ULTIMES n'étant que 2 ou 3 par an (et encore les bonnes années...) (pour rappel : Children of men, la Mort de Dante Lazarescu l'an dernier ; Caché il y a deux ans).
Brrrrr, j'en ai la chair de poule.
_________________
I am not Avery

www.lestempssontdurspourlesreveurs.blogspot.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 12 Nov - 13:47 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Anais the boom girl


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 75
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Lun 12 Nov - 14:50 (2007)    Sujet du message: Je crois qu'on va DEVOIR parler de Eastern Promisses Répondre en citant

*Likewise*

"Eastern Promises" est gigantesque.
Dans le tiercé gagnant de 2007, évidemment !!!! et au-delà

Pourquoi ?

Parce-que ce film répond totalement à "LA" réalisation : histoire racontée avc brio, acteurs dirigés avc classe, style marqué avc talent, technique efficace, esthétique particulièrement structurée, espace temps géré...

TOUT TOUT TOUT est con-trô-lé.
Cronenberg maitrise TOUT d'un bout à l'autre. TOUT

Je l'ai déjà dit ?

TOUT.
_________________
Un talent sans travail n'est qu'une sale manie...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Caillouquiroule
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 265

MessagePosté le: Lun 12 Nov - 22:14 (2007)    Sujet du message: Je crois qu'on va DEVOIR parler de Eastern Promisses Répondre en citant

Je vote pour une suite.
Qui dit oui ?
_________________
I am not Avery

www.lestempssontdurspourlesreveurs.blogspot.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Anais the boom girl


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 75
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Lun 12 Nov - 22:32 (2007)    Sujet du message: Je crois qu'on va DEVOIR parler de Eastern Promisses Répondre en citant

Je vote non.

Tout a été dit.

TOUT, TOUT, TOUT.

Je l'ai déjà dit.
TOUT.
_________________
Un talent sans travail n'est qu'une sale manie...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Caillouquiroule
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 265

MessagePosté le: Lun 12 Nov - 22:34 (2007)    Sujet du message: Je crois qu'on va DEVOIR parler de Eastern Promisses Répondre en citant

oui mais on peut TOUT redire deux ou trois fois
TOUT
_________________
I am not Avery

www.lestempssontdurspourlesreveurs.blogspot.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Anais the boom girl


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 75
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Lun 12 Nov - 22:41 (2007)    Sujet du message: Je crois qu'on va DEVOIR parler de Eastern Promisses Répondre en citant

Ce serait dommage.

Inutile.

Oter du mystère au mythe (ce film est déjà un chef d'oeuvre dans ma tête)

Cronenberg le sait.
Nous le savons.

Reraconter une seconde fois ce qui a été raconter avc brio une première fois, c'est perdre du temps.
On avance pas en répétant les mêmes choses.

Aller de l'avant.

Le bon goût et la classe veulent qu'on ne répète pas.
On s'en va comme un prince.

Et on crée.

(Cronenberg, mon héros) Embarassed
_________________
Un talent sans travail n'est qu'une sale manie...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Caillouquiroule
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 265

MessagePosté le: Lun 12 Nov - 22:44 (2007)    Sujet du message: Je crois qu'on va DEVOIR parler de Eastern Promisses Répondre en citant

Et les Parrains ?
Le deuxième est encore meilleur que le premier non ?
_________________
I am not Avery

www.lestempssontdurspourlesreveurs.blogspot.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Anais the boom girl


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 75
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Lun 12 Nov - 22:47 (2007)    Sujet du message: Je crois qu'on va DEVOIR parler de Eastern Promisses Répondre en citant

Non.

Et pui c'est différent.

C'est Coppola.

On ne compare pas le cassoulet à la choucroute, nan ? si ?

(la choucroute, c'est meilleur)
_________________
Un talent sans travail n'est qu'une sale manie...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Caillouquiroule
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 265

MessagePosté le: Mar 13 Nov - 01:13 (2007)    Sujet du message: Je crois qu'on va DEVOIR parler de Eastern Promisses Répondre en citant

la métaphore régionale est très marrante.
Mais le "c'est Coppola" ne veut rien dire. Le fait est qu'il a fait une trilogie, où le deuxième épisode va encore plus loin que le premier.
_________________
I am not Avery

www.lestempssontdurspourlesreveurs.blogspot.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Anais the boom girl


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 75
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Mar 13 Nov - 01:23 (2007)    Sujet du message: Je crois qu'on va DEVOIR parler de Eastern Promisses Répondre en citant

Je vais tenter d'être plus claire dans mes propos :

On ne compare deux cinéastes.

On compare deux techniciens.

Pas deux cinéastes.

La suite au "Parrain" était justifiée. Car c'est l'histoire d'une famille, mafia italienne, Don Corleone, Sicile, Etats-Unis etc etc.
Mais pour le Cronenberg ??
Oui, on pourrait voir une suite, mais est-ce que cela serait justifiée ?
Est-ce que la narration du film justifie un second épisode?
Je n'en suis pas sûre.

Même si évidemment, ce serait tentant de dire "oui oui une suite"
Je pense sincèrement que dans ce cas précis, cela oterait de la force à l'épisode 1.
Ca casserait.

La Russie ce n'est pas l'Italie.
En Italie c'est le bordel, en Russie c'est la structure.
Là où certains on besoin de 3 épisodes, d'autres n'en ont besoin que d'1.

Voilà.

TOUT est dit.

Okay
_________________
Un talent sans travail n'est qu'une sale manie...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Caillouquiroule
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 265

MessagePosté le: Mar 13 Nov - 01:36 (2007)    Sujet du message: Je crois qu'on va DEVOIR parler de Eastern Promisses Répondre en citant

non mais au fond je suis d'accord avec toi.
c'est juste que c'est tellement bon et tellement rare.
mais on n'a pas encore parlé vraiment du film... qui commence ?

à signaler : les excellentes réputations de deux autres films "de gangsters" : le Ridley Scott (American gangster) et du James Gray (We own the night).
Bonne nouvelle Okay
_________________
I am not Avery

www.lestempssontdurspourlesreveurs.blogspot.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Anais the boom girl


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 75
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Mar 13 Nov - 01:41 (2007)    Sujet du message: Je crois qu'on va DEVOIR parler de Eastern Promisses Répondre en citant

Moi je commence !!! iiiiiiiiiiiiii

Alors que dire, commencer par où ????

L'homosexualité latente...

Ca c'est grandiose...

Je lance le débat...
(nous ne sommes que deux, c'est un peu tristes...MDR)
as-tu remarqué comment Nikolai fait de Kirill ce qu'il veut...
C'est traité si subtilement que je suis certaine, que des spectateurs ne s'en sont même pas aperçus.
Sûûûûûre...
_________________
Un talent sans travail n'est qu'une sale manie...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Caillouquiroule
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 265

MessagePosté le: Mar 13 Nov - 02:00 (2007)    Sujet du message: Je crois qu'on va DEVOIR parler de Eastern Promisses Répondre en citant

c'est clair que c'est au centre du film.
ce n'est pas pour rien que de nombreux critiques parlent d'érotisation des corps, alors même que les femmes sont quasiment toujours habillées, ou juste encore adolescentes...
A partir de là, Cronenberg prend le parti de faire la scène du hammam (si c'est pas dans la culture gay ça... Rolling Eyes ) à la fois pour diffuser encore plus ce point précis, mais ne l'oublions pas non plus, pour dynamiter la représentation d'un corps en lambeaux ET en action.
Le fait que Nikolai soit à poil permet de montrer et non de suggérer (sous des vêtements déchirés, comme souvent) son corps qui souffre. Et de souffrir avec lui.
_________________
I am not Avery

www.lestempssontdurspourlesreveurs.blogspot.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Anais the boom girl


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 75
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Mar 13 Nov - 02:18 (2007)    Sujet du message: Je crois qu'on va DEVOIR parler de Eastern Promisses Répondre en citant

Ecoutes...
je suis juste bouleversée par autant de classe verbale (tu t'es drôlement amélioré...mais j'avoue que ce soir...wow !)...ça me perturbe...

Allons de l'avant.

L'érotisation des corps est évidente. Ne serait-ce que par la lumière lorsque Nikolai reçoit ses étoiles. Il est de dos, cambré en boxer (sexy) et la lumière met juste en valeur son corps d'une manière tellement académique, que cela fait penser au plus pure style de sculpture de corps dans le classicisme.
De même que la dignité qui s'émane de Nikolai, la présence de ce personnage dès les premières secondes de son apparition font que le spectateur ne cerne pas tout de suite son "statut" de chauffeur...(comparativement à Kirill, le fils arrogant et, on peut le dire, pas des masses discret dans sa démarche)
Viggo Mortensen a su, c'est difficile à expliquer pour moi, mais avoir ce port de tête, ce regard extrêmement calme, digne et fier qu'on les gens de l'est dans leur silence (ce n'est pas une généralité), alors que Cassel joue excellement les têtes à claques pourries gâtées et arrogantes.
La scène du sauna, totalement chorégraphiée, presque comme une danse (ensanglantée un tantinet je l'admets, huhu), permet également de montrer la nudité de Nikolai. De mettre, littéralement dans un premier temps, à nu le personnage, mais également, dans un second temps de le mettre à nu de manière "biographique" ---> c'est dans cette scène que nous avons le plus l'occasion d'observer ses tatouages.

Les femmes, même les prostituées ne sont que rarement dévoilées. Toujours avec extrêmement de sensibilité et de pudeur.
Beaucoup de respect, j'ai trouvé de la part de Cronenberg.
_________________
Un talent sans travail n'est qu'une sale manie...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Caillouquiroule
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 265

MessagePosté le: Mar 13 Nov - 02:30 (2007)    Sujet du message: Je crois qu'on va DEVOIR parler de Eastern Promisses Répondre en citant

trèèèèès bonne remarque sur la "biographie" (dans un premier temps, en te lisant, je me suis dit "oula, où va-t-elle aller").

Comme tu dis, quelque chose émane de Nikolai. Viggo Mortensen y est évidemment à 99% la cause, mais cette chose ressortait moins dans History of violence, où il était déjà excellent pourtant.
Il est juste. Juste magnifiquement filmé, éclairé, habillé.
Mais franchement, si cela ne s'appliquait qu'à lui... Je suis totalement halluciné devant la simplicité du jeu de Armin Mueller Stahl (Semyon), ses yeux perçants, pleins d'ironie, de cruauté et d'amour.

Et au delà de tout ça, la magnifique scène de chant, lors de la fête au restaurant, avec le chanteur blondasse et toutes ses groupies autour. Et la caméra qui s'attarde sur le visage figé d'une vieille dame digne, courbée, sans doute sourde (sa manière d'écouter la chanson) et qui me rappelle celle de Sting : Russians. Lui disait : "I hope the russians love their children too".
En voyant ces vieilles braves femmes, on se demande comment elles peuvent encore les aimer.
_________________
I am not Avery

www.lestempssontdurspourlesreveurs.blogspot.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:42 (2017)    Sujet du message: Je crois qu'on va DEVOIR parler de Eastern Promisses

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    THEY MADE ME DO IT Index du Forum -> They made me do it -> Films Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template