THEY MADE ME DO IT Index du Forum THEY MADE ME DO IT
Parler de tous les cinémas...
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Tim

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    THEY MADE ME DO IT Index du Forum -> They made me do it -> Réalisateurs
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
bigmat


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2007
Messages: 19
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Dim 4 Nov - 23:26 (2007)    Sujet du message: Tim Répondre en citant

Sujet de la dissert: TIM BURTON

à vous!


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Dim 4 Nov - 23:26 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Anais the boom girl


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 75
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Mar 13 Nov - 14:53 (2007)    Sujet du message: Tim Répondre en citant

Wow c'est vaste comme sujet...
je vais rendre le sujet un peu plus drôle
allez', va !

Dans quelle mesure les films et le style de Tim Burton ont inspiré le mouvement gothique ???

han han...

Rien qu'à voir le statut iconique de Jack (Nightmare before Christmas) dans les magasins un peu black, c'est étonnant.

Tim Burton, cinéaste gothique ???
_________________
Un talent sans travail n'est qu'une sale manie...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Caillouquiroule
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 265

MessagePosté le: Mar 13 Nov - 15:22 (2007)    Sujet du message: Tim Répondre en citant

c'est évident que ses premiers films (jusqu'à Sleepy Hollow) ont tous une inspiration "gothique", mais pas au sens des djeunes.
un univers sombre, proche des sciences occultes (Beetlejuice, Sleepy Hollow), avec des références esthétiques allant justement du gothique à l'expressionnisme.
Le gigantisme des architectures, les angles et prises de vue déformantes, les personnages longilignes aux visages creusés...

Il semble retourner à cet univers après plusieurs années-parenthèses (La planète des singes, Big Fish, Charlie et la Chocolaterie) avec son prochain qui annonce le meilleur : la comédie musicale d'horreur Sweeney Todd.
_________________
I am not Avery

www.lestempssontdurspourlesreveurs.blogspot.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
bigmat


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2007
Messages: 19
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Mar 13 Nov - 23:24 (2007)    Sujet du message: Tim Répondre en citant

ouhhh oui quel beau sujet!!!

alors burton gothique je dis oui c'est sur!!! maissss pas partout bien entendu!!!

et nonnnn caillou tous ses film jusqu'a sleepy hollow n'ont pas cette inspiration.....PEE WEE's BIG ADVENTURE son premier long metrage n'a absolument rien de gothique et c'est surprenant car ses courts metrages d'avant ont cette inspiration gothique (cf. "VINCENT" à voir absolument, dont le tire et le personnage sont un hommage à son acteur favori VINCENT PRICE, regardez le graphisme de ce court et comprenez la suite de son oeuvre...).
ED WOOD, peut être deja plus mais on va plu touche au milieu de la science fiction un peu glauque qu'autre chose.

alors BURTON gothique, oui mais pas seulement, je dirais plutot burton bipolaire  en tout cas surprenant a chaque film.... (bon je le dis, c'est vraiment mon real preferé)

attendons son prochain film!!!

(caillou quand tu dis années parenthese c'est que tu n aime pas les films que tu cite ou juste qu'il sont s'eloignent un peu du burton """"conventionnel"""???)


Revenir en haut
MSN
Caillouquiroule
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 265

MessagePosté le: Mer 14 Nov - 00:02 (2007)    Sujet du message: Tim Répondre en citant

oui, Pee Wee fait aussi partie de ses films sans inspiration gothique.
mais c'est son premier long aussi. Et même s'il est extrêmement "burtonesque", il est surtout marqué par l'acteur principal (Paul Rubens qui était la grande star de la télé à l'époque.
Ce n'est qu'après le succès du film qu'il peut réaliser Beetlejuice suffisamment libre pour se lâcher au niveau de l'esthétique.

Quand aux "années parenthèse", ce n'est pas en soi une critique. Ils sont juste moins noirs. Esthétiquement (Big Fish, Charlie) et dans le fond (La planète des singes, Big Fish).
Pour moi, seul Big Fish ressort de cette parenthèse comme "positif" dans sa filmographie. Les deux autres n'étant que compromis commerciaux (surtout La planète) et pauvreté d'univers.

Je reviens sur ce que je disais : Sweeney Todd n'est évidemment pas son retour au style d'avant cette parenthèse, puisqu'il a fait entre temps Les noces funèbres ! et ce fut bon Smile
_________________
I am not Avery

www.lestempssontdurspourlesreveurs.blogspot.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
bigmat


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2007
Messages: 19
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Mer 14 Nov - 00:23 (2007)    Sujet du message: Tim Répondre en citant

ahhhh ben voila!!! comme quoi on peut vraiment etre d'accord!!!  Wink

la planete des singe, je prend ca comme une erreur de parcours...une vrai bonne ereur même mais bon.....

charly est plutôt chouette mais rien a voir avec le reste de ses films

BigFish est peut être mon film preferé de BURTON avec edward aux mains d argent
 mais cela dis big fish n est peut etre pas le film le plus representatif de burton, peut etre pas le meilleur, mais il me touche tres personellement... une enorme claque pour moi ce film!


Revenir en haut
MSN
Caillouquiroule
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 265

MessagePosté le: Mer 14 Nov - 00:52 (2007)    Sujet du message: Tim Répondre en citant

hum... je me demande si je préfère pas la Planète des singes à Charlie...
Dans ce sens où, au moins, il a assumé jusqu'au bout le remake d'un classique, en l'actualisant tout juste, pour des raisons apparemment non-artistiques.
Et finalement, le film est artisanalement bien fait (comme 300 Razz ).

Charlie, lui, se voulait être un film plus personnel. Et n'a été finalement qu'une très mauvaise adaptation d'un autre classique, mais de la littérature enfantine cette fois. Mauvaise car trop fidèle au rythme même du conte (qui convenait parfaitement à l'écriture de Dahl). Aucune âme, une succession de scènes sur le même schéma (les enfants méchants éliminés d'une manière marrante et cynique jusqu'à ce que Charlie reste seul avec Willy Wonka).
Bien sûr, les décors sont fantastiques, les costumes aussi, Johnny Depp est terrifiant.
Mais pour une fois, Danny Elfmann m'a exaspéré (le thème musical est très beau, mais franchement, les chansons sont un massacre), les effets spéciaux enlèvent tout le charme du monde de Burton (le générique de début, comme double numérique à la Cookies' Factory de Edward Scissorhands)...

Big Fish c'est autre chose. Il y a la poésie qu'on aime chez lui. Des personnages pittoresques habités par des acteurs sublimes (Helena Bohnam Carter à chialer, Jessica Lange qui sort LA réplique de cinéma qui me bouleverse le plus, Albert Finney monstrueux et attachant etc...). Une musique envoûtante, une joie qui éclate, un final lacrimal à souhait pour le bien de tous.

Il y a des films avec et des films sans... Mr. Green
_________________
I am not Avery

www.lestempssontdurspourlesreveurs.blogspot.com


Dernière édition par Caillouquiroule le Mer 14 Nov - 00:56 (2007); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Caillouquiroule
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 265

MessagePosté le: Mer 14 Nov - 00:54 (2007)    Sujet du message: Tim Répondre en citant

Et n'allez pas croire que je n'aime pas les effets spéciaux ! Rolling Eyes
_________________
I am not Avery

www.lestempssontdurspourlesreveurs.blogspot.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Caillouquiroule
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 265

MessagePosté le: Mer 14 Nov - 01:04 (2007)    Sujet du message: Tim Répondre en citant

hihi, un message pour dire que j'en suis au 101ème message.

c'était donc totalement inutile.
_________________
I am not Avery

www.lestempssontdurspourlesreveurs.blogspot.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Caillouquiroule
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 265

MessagePosté le: Sam 17 Nov - 18:30 (2007)    Sujet du message: Tim Répondre en citant

Je viens de me rendre compte de l'originale manière d'intituler ton topic, Bigmat.
En le nommant juste "Tim", tu soulignes la proximité que Burton a su créer avec son public, comme peu de réalisateur peuvent s'en vanter.
N'importe qui en France ferait le rapprochement entre Steven et Spielberg. C'est, je crois l'exemple ultime de réalisateur passé dans la "culture populaire".
Je crois que Burton y est passé depuis peu aussi. Depuis plusieurs années, son nom est associé à ses films aux Etats Unis (Tim Burton's Nightmare Before Christmas) mais en France, la tendance ne s'est vérifiée, je pense, qu'avec Sleepy Hollow, et son grand succès public.
A partir de là, tous ses films ont connu un destin commercial fantastique qu'on peut facilement attribuer (en grande partie en tout cas) à son nom, qui évoque "qualité" et "populaire".
Rappelez vous que The Corpse Bride est sorti en France sous le nom : Les Noces Funèbres de Tim Burton !

Je ne vois pas, à part Spielberg donc, un réalisateur (américain) qui peut encore se vanter de cette popularité.
Scorsese l'a encore un peu, mais ça se perd j'ai l'impression. George Lucas l'a incontestablement, mais toujours pour ses mêmes films qui sortent et ressortent.
En France, il y a Luc Besson et (peut-être) Jean-Jacques Annaud, si le flop de Minor ne le fait pas sortir directement de cette catégorie.
_________________
I am not Avery

www.lestempssontdurspourlesreveurs.blogspot.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Caillouquiroule
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 265

MessagePosté le: Sam 17 Nov - 18:33 (2007)    Sujet du message: Tim Répondre en citant

J'irai plus loin même : je pense qu'on l'identifie physiquement maintenant.
Comme Hitchcock (qui s'est servi de sa bedonnante silhouette comme marque de fabrique) ou Spielberg (casquette NY et barbe grisonnante), ses cheveux en vrac renvoient directement aux personnages qu'il a créé.
Ceux-ci renvoient donc à lui, et lui à eux.

Il est décidément fort... Mr. Green
_________________
I am not Avery

www.lestempssontdurspourlesreveurs.blogspot.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:54 (2017)    Sujet du message: Tim

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    THEY MADE ME DO IT Index du Forum -> They made me do it -> Réalisateurs Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template